Appartementalouer.xyz » Immo » Toutes les explications loi Pinel

Toutes les explications loi Pinel

Vous avez sûrement dû entendre parler de la loi Pinel sous toutes ses formes. Cela ne signifie pas pour autant que vous savez pertinemment en quoi cela consiste. Les rumeurs vont bon train et tout ce qui est dit sur la loi pinel n’est pas toujours vrai. Certains affirmaient même que cette loi disparaîtrait au cours de l’année 2018, alors qu’elle est reconduite jusqu’en 2021. Dans cet article, nous vous proposons notamment de découvrir une explication loi Pinel simple et claire pour que vous puissiez parfaitement comprendre son fonctionnement et peut-être vous lancer à votre tour dans cet investissement locatif.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

La loi Pinel est un dispositif qui va vous permettre de profiter d’une défiscalisation pour l’investissement locatif. Cette loi existe depuis 2014 et est actuellement mise en place jusqu’en 2021 avec certitude. Par la suite, le gouvernement sera dans l’obligation de revoir de nouveau le dispositif pour prendre une décision, et reconduire ou non le dispositif Pinel. Chaque contribuable français qui désire investir dans un logement neuf peut avoir recours à cette loi Pinel pour bénéficier d’une réduction d’impôt conséquente. La loi Pinel est notamment présente dans la capitale française ainsi que dans les banlieues. Elle progresse tout de même dans le reste de l’Hexagone, mais reste encore très discrète. En effet, il est nécessaire de louer son bien sur 6 à 12 ans pour pouvoir profiter de cette loi Pinel. Il s’avère donc bien plus simple de louer votre bien dans des grandes agglomérations comme Paris plutôt qu’en province ou vous ne trouverez pas toujours un locataire de manière systématique et rapide. Certains plafonds de loyers doivent être respectés, et le dispositif Pinel a été créé pour encourager les loyers modestes et permettre notamment de lutter contre la crise du logement. De plus, il est important de prendre en compte également que cette loi pinel est faite pour relancer la construction de logements neufs dans certaines zones de France bien spécifiques.

Comment cela fonctionne réellement ?

Le principe est très simple et nous vous proposons notamment d’en découvrir l’essentiel ci-dessous :

  • Vous mettez en location votre bien immobilier que vous venez d’acquérir et vous bénéficiez en échange d’une réduction d’impôt à hauteur de 12 %, 18 % ou 21 % en fonction de la durée de votre engagement.
  • Le montant de cette réduction d’impôt va varier en fonction de la durée sur laquelle vous vous êtes engagé à louer votre bien c’est-à-dire en nombre d’années comme dit précédemment.
  • À la fin de votre engagement, vous pouvez continuer à louer votre bien si vous le désirez ou vous pouvez également emménager dans votre logement. Certaines personnes optent pour la revente et profite d’une plus-value. D’autres préfèrent utiliser leur logement comme résidence principale pour leur retraite.

Quelques informations sur le logement

Tous les logements ne sont pas compatibles avec cette loi Pinel explication. Vous devez donc vous attarder sur certaines données, car il serait dommage d’investir de l’argent dans un appartement ou une maison inutilement. Vous avez plus d’infos sur la loi Pinel ici. Grâce à ces données, vous trouverez rapidement le bien immobilier le plus intéressant pour vos finances et votre projet.

  • Le logement doit être neuf ou en l’état de futur achèvement. La loi Pinel est aussi valable pour les demeures plus anciennes, mais les travaux de rénovation seront entièrement à votre charge.
  • La localisation du bien immobilier n’est pas à négliger, car s’il n’est pas répertorié dans la zone compatible avec le dispositif de défiscalisation, votre dossier sera refusé. Soyez donc vigilant et regardez sa présence dans la zone A, A bis, B1, B2 ou C.
  • La situation géographique conditionne aussi la réussite de votre investissement, car un logement dans un lieu reculé ne sera pas très attirant.

Généralement, les acquéreurs optent pour une maison ou un appartement grâce à un coup de coeur, mais pour bénéficier d’un dispositif de défiscalisation, il est impératif de faire preuve de stratégie, car l’objectif premier consiste à obtenir un retour sur investissement.

Soyez vigilant à la date d’acquisition

Vous ne pouvez pas acheter le logement sans prendre en compte cette connaissance. En effet, la loi Pinel devait se terminer en 2017, mais au vu des avantages, le gouvernement a décidé de la reconduire pendant quelques années. Vous avez donc jusqu’en 2021 pour valider votre acquisition et votre dossier. Si la signature de l’acquisition est enregistrée au delà du 31 décembre de cette année, vous ne pourrez malheureusement pas bénéficier des pourcentages que nous avons évoqué. Vous passez à côté de 63 000 euros de réduction d’impôt pour la mise en location la plus longue.

Il est donc préférable d’être vigilant surtout si vous effectuez une construction spécialement pour cette loi Pinel. Les travaux devront être terminés dans les 30 mois après la signature du permis de conduire. Cette précaution est souvent méconnue alors qu’elle est primordiale. Cela est aussi valable si vous effectuez quelques rénovations. Vous devez impérativement terminer tous les travaux avant le 31 décembre de la prochaine année, celle qui suit bien sûr votre acquisition.

SI vous respectez toutes les conditions, votre dossier devrait être validé que vous choisissiez une location sur 6, 9 ou 12 ans. Le dernier cas de figure est le plus intéressant.

Ne négligez pas le taux de votre prêt

Toutes les explications loi Pinel

Vous avez décidé grâce à nos conseils de succomber à la passion de la loi Pinel, mais vous ne devez négliger aucun détail comme le taux immobilier actuel, il peut avoir un impact négatif ou positif sur votre investissement. En effet, plus il est bas, plus vous avez la possibilité d’emprunter une somme confortable et d’acheter un logement répondant à toutes vos exigences. Ces pourcentages sont indicatifs, car ils peuvent évoluer au fil des mois.

  • Il faut compter 1.25 % pour un emprunt sur 15 ans qu’il est parfois difficile de choisir au vu des mensualités.
  • Un taux de 1.45 % est au rendez-vous pour un prêt immobilier sur 20 ans.
  • Il passe à 1.68 % si vous choisissez de vous endetter sur 25 ans.

Le pourcentage ne doit pas être négligé lorsque vous réfléchissez à votre projet puisqu’il peut entacher votre pouvoir d’achat sur le long terme. Par conséquent, lorsque vous êtes en train de construire votre dossier pour la loi Pinel, il est impératif de se pencher sur le calcul des mensualités puisque celles-ci peuvent être couvertes par les loyers. Il est donc judicieux de collaborer avec un conseiller financier pour qu’il puisse vous aider à construire un dossier solide tout en jouissant d’un taux adapté à vos attentes. Il est important de savoir qu’un prêt de 200 000 euros coûtera près de 65 000 euros sur 25 ans contre 45 000 euros sur 20 ans. Cette différence est expliquée uniquement par les pourcentages, vous ne devez donc pas les mettre de côté lors de votre réflexion.